Il est toujours très difficile pour moi d’expliquer pourquoi et comment la peinture m’emporte car j’ai une peinture très instinctive. Je dis souvent que je peins avec mon corps et mon cœur et Je me laisse porter par mes sensations… libres ! Je dirai que le fil conducteur qui relie mes univers picturaux est la vie, l’énergie que je cultive au jour le jour. C’est par la couleur que je partage cette contemplation de la vie. Telle une magicienne, je m’amuse à multiplier les mélanges chromatiques.

 

« Chacune de ses toiles est une histoire, un conte, une vision heureuse de la vie qui plonge le spectateur dans un climat de sérénité et de tendresse » (Arianne Lapaux, correspondante pour La Montagne).